Échauffement débutants

Préparation

Prendre un kayak adapté au gabarit de la personne.
Veiller à ce qu’elle soit bien calée dans son kayak.
– Genoux le plus reculés possible.
– Pieds bien en appui sur les cale-pieds.
– Dosseret bien fixé.

Constantes pour tous les exercices

Les yeux au ciel pour tous les exercices, le rappeler autant de fois que nécessaire.
Peu de consignes à chaque exercice. Tout ne sera pas bien fait, mais il vaut mieux peu de mots retenus, que beaucoup oubliés.
Les encadrants ou anciens font la même chose mais avec plus d’amplitude (gîtes plus prononcées, assiettes et extensions maximales).
Pas grave si les gestes ne sont pas bons : ça viendra avec le temps.

La marche des éléphants

Pagayer à un rythme très lent en gîtant du côté « pale dans l’eau ».
En marche avant.
– Torse basculé en avant (toujours les yeux en l’air).
– Torse en position normale.
– Torse basculé sur l’arrière.
En marche arrière. Passer plus de temps en marche arrière qu’en marche avant.
– Torse basculé en avant (toujours les yeux en l’air).
– Torse en position normale.
– Essayer de regarder derrière du côté où est la pagaie.

Vas chercher

Tourner le corps à 90° à droite.
Prendre la pagaie dans une main.
Tendre le bras pour aller chercher l’eau le plus loin possible.
Ramener la pagaie vers soi.
Même chose à gauche. Plusieurs séries droite / gauche.

Refaire la même chose avec les deux mains sur la pagaie.
Recommencer en faisant varier les angles de 10° (à toucher l’avant du bateau) à 170° (à toucher l’arrière du bateau).

Pivot

Mettre la pagaie sur les épaules et passer les avant-bras dessus.
Tourner le buste à 90° de chaque côté.
Ceux qui sont à l’aise essaient de passer d’un côté à l’autre le plus vite possible.