Bien caler son kayak de mer

L’importance des calages

Pour contrôler finement son kayak avec un minimum d’énergie, il faut que les hanches, jambes et pieds soient en contact étroit avec le bateau.
Cela prend en règle général un nombre d’essais et modifications important avant de trouver le bon compromis entre calage étroit et confort.
Il faut être suffisamment en contact pour ne pas bouger quelle que soit la position du kayak (particulièrement quand on doit esquimauter), et avoir assez d’espace pour pouvoir rester plusieurs heures sur l’eau sans inconfort.
On fabrique donc en règle générale ses calages avec de la « mousse américaine » (disponible dans tous les bons magasins de kayak). Celle-ci a la particularité d’être assez dense pour bien caler, assez souple pour se déformer quand on doit sortir du kayak, et ne jamais s’imbiber d’eau.