L’esquimautage enseigné par Eric Jackson

Leçon 1 : l’appui


Pour aboutir à l’esquimautage, il faut commencer par apprendre à s’appuyer sur l’eau.

Une technique pour rester au dessus du kayak.
Avec un bon appui on peut éviter le dessalage, on n’a besoin de l’esquimautage que quand on a raté son appui.
On va utiliser sa pagaie comme une paire de flotteurs. L’appui permet d’éviter de chavirer et d’apprendre deux éléments clés de l’esquimautage : position du corps et position de la pagaie.
Une fois l’appui acquis, l’esquimautage viendra beaucoup plus facilement.

Concepts

  • Relever son corps demande de l’énergie (Force x Distance). L’appui le plus efficace sera le plus économe en énergie : quand le corps et la tête seront le plus bas possible.
  • Pour éviter de retourner le kayak ne pas essayer de garder le corps et la tête au sec. Si la tête et le corps sont dans l’eau, alors l’eau les porte, ils ne pèsent plus, et il faut moins d’énergie pour l’appui.

Synthèse

  • Tête et corps restent le plus bas possible.
    Dans l’eau il faut moins d’énergie qu’en dehors de celle-ci.

Position

  • Corps et tête le plus bas possible.
  • Lever le genou qui est du côté où on penche.
  • Les yeux regardent la pale qui est dans l’eau.
  • Pagaie perpendiculaire au bateau en essayant d’aller chercher le plus loin possible.
    • Ne pas aller chercher derrière avec la pagaie.
  • La pagaie doit rester le plus à plat possible.
    • Pour cela la main du haut (côté pale qui n’est pas dans l’eau) doit rester le plus bas possible (sinon la pagaie s’enfonce).

Exercices

  • Exercice 1
    • S’allonger sur l’arrière du kayak. Extension max.
    • Essayer de toucher l’eau avec la tête.
    • S’équilibrer avec les bras pour chercher la limite.
    • Un partenaire pour rattraper si besoin.
  • Exercice 2
    • Même position, mais dès que la tête touche l’eau, la pagaie frappe l’eau à plat pour rétablir l’équilibre.
    • Puis ramener le corps au dessus du kayak et se redresser.
  • Exercice 3
    • Taper l’eau avec la tête, faire son appui puis se relever.
  • Exercice 4
    • Essayer de mettre toute l’épaule dans l’eau.
    • Appuyer puis se relever.
  • Exercice 5
    • Mettre toute l’épaule dans l’eau.
    • Laisser le bateau commencer à se retourner avant de déclencher l’appui (genoux+pagaie, ramener le corps sur le bateau, puis seulement se relever).
    • C’est un esquimautage.
      • La différence entre un appui et un esquimautage est que dans le second cas le kayak se retourne.

Le but de l’appui n’est pas d’éviter de mouiller la tête et le corps, mais d’éviter que le kayak se retourne.